Affaire Jean-Marc Pelen : la diplomate Mariem Mint Awfa annonce sa démission dans un tweet

La directrice du département Amériques-Asie et Pacifique au ministère mauritanien des affaires étrangères, l’ambassadrice Mariem Mint Awfa a démissionné de son poste, justifiant cette décision dans un tweet, par ce qu’elle a appelé le respect de la souveraineté du pays, à la suite d’un précédent tweet publié par inadvertance, qu’elle juge contraire à la déontologie de la profession et aux principes de la direction du pays.

« Cette démission intervient en respect des principes et des engagements du président de la République Monsieur Mohamed Ould Cheikh Ghazouani « , a-t-elle posté.

Elle a souligné par ailleurs son respect pour « tous les peuples et « de toutes les religions du monde », indiquant que le contenu de son précédent tweet ne représente ni le gouvernement de son pays ni son peuple et absolument pas son opinion personnelle.

Elle s’est également excusée « à tous ceux qui ont été touchés par le contenu du tweet à l’intérieur et à l’extérieur du pays ».

Mint Awfa avait salué dans un précédent posting la décision des autorités mauritaniennes d’expulser le militant français des droits de l’homme Jean-Marc Pelenc.

Elle avait supprimé par la suite le posting, et s’est excusée avant de présenter sa démission lundi soir, 13 janvier courant.

La police mauritanienne avait arrêté le défenseur français des droits humains et le président de l’organisation « Ira-France », Jean-Marc Pelenc, vendredi soir dernier à l’aéroport de Nouakchott, avant de l’expulser avion le même jour à l’aube par avion vers son pays.

Par Al-akhbar,
Traduit de l’Arabe par

Cridem

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *