Mauritanie : Ahmedou O. Abdallah veut la restauration du drapeau et de l’hymne national

L’ex diplomate Mauritanien à l’ONU Ahmedou O. Abdallah a déclaré que ses « vœux les plus chers, au-delà de la victoire sur le Covid-19, est que le Président Ould Ghazwani fasse à ses compatriotes, et se fasse à lui-même, un cadeau de fin de Ramadan.

Ce cadeau serait : la restauration du drapeau et de l’hymne national, le nom de Moktar Ould Daddah pour l’aéroport de Nouakchott et la liberté aux citoyens de garder leurs patronymes ».

Cité par le journal Biladi, Ahmedou O. Abdallaha a précisé : «L’identité nationale est ‘la marque déposée’, le patrimoine immatériel d’un pays. Partie de son histoire, elle transcende les politiques gouvernementales. Des symboles y sont associés : culture, noms de familles et de lieux, drapeau, hymne national, etc. Qu’une personne décide, à elle seule, de changer ces fondamentaux est incompréhensible et sur ce point notre silence fut, pour le moins, un manque de vigilance ».

« Toute nation a ses symboles et ses spécificités dont précisément les patronymes. Dans le Golfe aucun Etat n’a osé supprimer le AL si spécifique à la région. Ni les Ecossais et les Hollandais se dessaisir des Mc et Van si communs. Aujourd’hui, tout mauritanien recensé a un Numéro d’Identité Nationale spécifique à lui. Aucune confusion n’étant guère possible entre individus, pourquoi imposer cette mutilation ? »

« Le Maréchal Mobutu du Congo a changé le nom du pays et ses symboles et Kadhafi en fit autant pour la Libye. Dans les deux cas, les autorités qui les suivirent eurent la sagesse d’y revenir dessus sans débats et sans délais. »

Source : Al-akhbar 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *