L’ex président O. Abdel Aziz de nouveau devant les limiers anticorruption

La police chargée des crimes économiques et financiers a convoqué de nouveau, ce mardi 15 décembre courant, l’ancien président Mohamed Ould Abdel Aziz.

Une interpellation qui s’inscrit dans le cadre de l’approfondissement des investigations relatives aux dossiers suspectés de corruption au cours de la dernière décennie.

La nouvelle interpellation serait vraisemblablement liée à une usine de poisson en activité dans la capitale économique et financée à hauteur de 5 millions euros.

Le pole anticorruption avait entendu ces derniers jours d’illustres personnalités de la décade 2009-2019, dont l’ex Premier ministre Yahya Ould Hademine et les anciens ministres des pêches et de l’économie maritime Nany Ould Chrougha et Hacena Ould Ely.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *