Mauritanie : L’opposant Biram annonce une révolution législative en chaine

ALAKHBAR (Nouakchott) – Le député opposant mauritanien Biram Dah Abeid a annoncé, ce lundi 11 janvier, « une révolution législative en chaine » dont l’acte premier s’agit, selon lui, de l’adoption du projet de loi sur le système déclaratif des associations.

Le député salue « l’audace » de ses collègues tout en ajoutant « mais reste incomplète tant que persistent les discriminations à l’autorisation des partis politiques (…). Cet honorable parlement, où nous voici tous rassemblés, est notamment le produit et le reflet de siècles d’oppression puis de marginalisation des noirs en Mauritanie, sinon, il en compterait beaucoup plus, aujourd’hui. »

« En adoptant le nouveau texte, poursuit Biram, vous faites tomber un obstacle, de taille, à l’équité et aux idéaux égalitaires de la république. L’étape suivante consiste, avant le futur renouvellement des sièges de députés, à défaire le découpage électoral, en vue de rétablir les circonscriptions législatives, selon le nombre d’habitants, point d’après la taille du territoire ou la continuité du peuplement tribal. Ainsi, l’on pourrait dire que l’Assemblée nationale de la Mauritanie, représente la souveraineté des citoyens parce qu’elle en traduirait la diversité ».

Keita

leader des jeunes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *