Le président de la République effectue la prière de l’Aïd al-Fitr dans l’ancienne mosquée

Son Excellence le Président de la République, M. Mohamed Ould Cheikh El-Ghazouani, a effectué jeudi à l’ancienne mosquée de Nouakchott, la prière de l’Aïd Al-Fitr.

Le Premier ministre, M. Mohamed Ould Bilal, le président de l’Assemblée nationale, M. Cheikh Ould Baya, le chef de file de de l’opposition démocratique, des membres du gouvernement, les responsables d’institutions constitutionnelles, des chefs d’état-major des forces armées et des forces de sécurité, de hautes personnalités de l’État, du corps diplomatique islamique accrédité en Mauritanie et d’une grande foule d’habitants de la ville.

À son arrivée, le Président de la République a été accueilli par le Premier ministre et le ministre des affaires islamiques et de l’enseignement originel, M. Dah Ould Amar Taleb, l’imam de la Grande Mosquée, le wali de Nouakchott – Ouest, le vice-président du conseil régional de Nouakchott et le hakem de la moughataa du Ksar et le et maire de sa commune.

L’Imam Ahmedou Ould Lemrabott Ould Habibourrahmane a dirigé la prière. Dans le sermon de l’Aïd, l’Imam a souligné la grandeur du jour béni de l’Aïd al-Fitr qui consacre la fin du mois béni du Ramadan, marque le début du pèlerinage (du Hajj à la Maison Sacrée), et l’accomplissement de ce cinquième pilier de l’Islam.

La fête de l’Aid El Fitr est aussi l’occasion de faire sortir la zakat (aumône légale). C’est le jour de la Zakat al-Fitr et au cours duquel les musulmans terminent de jeûner le mois béni du Ramadan, le mois de la repentance et du pardon, implorant Allah le Tout-Puissant d’agréer nos vœux et tous nos actes de dévotion.

L’Imam a ensuite passé en revue les règles de la Zakat, les personnes qui en bénéficient, le montant de celle-ci, le moment où elle est payée.

L’éminence de l’Imam a expliqué que le jeûne du Ramadan, représente une école qui éduque l’individu et l’exhorte au bien et à la piété.

A la fin de sa Khotba, l’Imam a appelé au soutien de nos frères palestinien contre les attaques des ennemis sionistes qui ont foulé au pied leurs droits y compris celui du culte.

Il a demandé au soutien de la cause palestinienne par tous les moyens et sur tous les plans matériel et moral.

Keita

leader des jeunes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *