Quarante migrants clandestins interceptés par la gendarmerie près de Nouakchott

 La gendarmerie nationale a arrêté vendredi, au nord de la capitale, une quarantaine de migrants clandestins, à bord d’un camion alors qu’ils tentaient de se rendre dans la localité de Tiniya.

Dans un communiqué qu’elle a publié, la gendarmerie a dit que cette opération a été le fruit d’un suivi mené par des unités de la gendarmerie nationale, précisant que des femmes figurent parmi ces clandestins qui ont été remis à la police nationale.

Le communiqué de la gendarmerie précise que le camion qui transportait les clandestins a été intercepté près du nouveau palais des congrès quand le chauffeur avait tenté de dévier pour éviter le centre de la gendarmerie.

Tous ces clandestins sont originaires de pays africains du sud du Sahara. Trois personnes suspectées d’être impliquées dans cette opération et une quatrième personne, qui pourrait en être l’instigatrice, est encore recherchée

Keita

leader des jeunes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *