Journée d’échanges entres des réseaux d’OSC de Nouakchott et Nouadhibou

Le 13 aout dernier, a Nouadhibou, Save The Children-Mauritanie, en partenariat avec l’ONG Actions, a organisé une journée d’échanges entres des réseaux d’associations de Nouakchott et Nouadhibou.

Cette journée entre dans le cadre du Projet OSC-2 (Appui aux organisations de la société civile, financé par l’Union Européenne, mis en œuvre par Save The Children avec l’ONG Action comme partenaire. Elle vise « le renforcement des espaces de dialogues entre OSC travaillant dans le domaine de la protection de l’enfance. »

Emine Beydi, représentant de la direction de la jeunesse et du sport, Oumar Dia, Coordinateur de l’ONG Actions, Yahya Hachimi représentant de la commune de Nouadhibou, Yahya Dedda, assistant au maire chargé de la culture et Evdhil idoumou Eman chargé de protection au ministère de l’action sociale, de l’enfance et de la famille ont pris part a la journée d’échanges.

Au cours de la journée, il a été question de « l’identification des bonnes approches et pratiques en matière de promotion des droits de l’enfant et des jeunes à travers des activités de promotion de cohésion sociale culturelles et sportives et management des réseaux. »

Quelles sont les stratégies pour dynamiser des réseaux d’association ? Comment faire un management d’un réseau ? Quelles sont les expériences(les forces et faiblesses) des réseaux de Nouakchott et Nouadhibou ? Comment créer une synergie entre des associations membres d’un réseau ? Comment assurer un bon suivi des formations reçues ? Les échanges entre participants ont d’abord tourné autour de ces questions.

Il a ensuite été discuté un deuxième point portant « identification des stratégies de renforcement de la paix sociale à travers des activités de prévention de l’usage de la drogue en milieu jeune. »

Par rapport à ce deuxième point, les participants ont échangé sur « le lien entre l’usage de la drogue et la recrudescence de la violence, les activités à promouvoir pour pacifier l’espace public… »

Enfin, les participants ont travai llé sur « l’élaboration d’un programme commun pour célébrer la journée internationale des droits de l’enfant. » Ainsi, ils ont identifie des actions pertinentes pour célébrer cette journée, et désigné un comite de préparation d’un programme.

Objectifs du projet OSC-2

« Contribuer au renforcement des capacités des organisations de la société civile concourant à l’amélioration du Système de Protection et au respect des droits des enfants et des jeunes en situation de vulnérabilité en Mauritanie.

Renforcer les capacités, la structuration et la mise en réseau de 40 OSC et soutenir le financement de 30 OSC de niveau 1 dans les 9 départ ements de Nouakchott (Sebkha, El Mina, Arafat, Riyad, Toujounine, Dar Naim, Ksar, Tavragh Zeina, Téyaret) afin qu’elles puissent œuvrer en faveur de la cohésion sociale, l’égalité des chances et la protection des droits des jeunes et des enfants, en particulier les filles en situation de vulnérabilité.

Renforcement des capacités techniques et organisationnelles de 40 OSC par l’accompagnement, l’appui à la structuration et la formation pour assurer la participation effective aux affaires publiques dans la promotion de la protection des droits de l’enfance et jeunes vulnérables, en mettant l’accent sur les besoins spécifiques des filles et des enfants handicapés.

Soutien des OSC de niveau 1 pour mettre en œuvre des actions concrètes de lutte contre la discrimination, promotion de l’égalité des chances, de la cohésion sociale et la coexistence pacifique à travers l’accès au financement. »

Keita

leader des jeunes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *