l’Afrique va recevoir 80 millions de doses de vaccins de la France et de l’Allemagne

Malgré ses 7,7 millions de cas enregistrés à ce jour, l’Afrique reste l’une des régions les plus en retard concernant la vaccination contre la covid-19. Malgré les initiatives COVAX et AVAT, les pays du continent ont du mal à s’approvisionner en vaccins et appellent à la solidarité des plus riches.

L’Afrique attend dans les prochains mois, l’arrivée de 80 millions de doses de vaccins anti-covid-19. Ces derniers jours, les gouvernements allemand et français ont en effet pris l’engagement d’offrir au continent de nouvelles doses pour accélérer les campagnes de vaccination.

La chancelière allemande, Angela Merkel, qui avait déjà promis 30 millions de doses de vaccins a annoncé que désormais ce sont 70 millions de doses que son pays mettra à la disposition de l’Afrique. Cet engagement a été pris à l’issue d’une conférence de presse qui a suivi le sommet G20 Compact with Africa, en présence de plusieurs leaders du continent africain.

La France a quant à elle promis l’arrivée de 10 millions de doses des vaccins AstraZeneca et Pfizer sur le continent. D’après le président français, Emmanuel Macron, les sérums seront livrés à l’Union africaine d’ici fin octobre, via l’initiative Covax. « Parce que le taux de vaccination reste faible en Afrique et que nous défendons un accès équitable aux vaccins. Face à la pandémie, tous solidaires », s’est-il justifié sur twitter.

C’est le nombre de doses de vaccins que la France va livrer à l’Union africaine via COVAX d’ici fin octobre. Parce que le taux de vaccination reste faible en Afrique et que nous défendons un accès équitable aux vaccins. Face à la pandémie, tous solidaires.

— Emmanuel Macron (@EmmanuelMacron) August 30, 2021

Malgré une troisième vague plus virulente que les précédentes, l’Afrique n’a réussi à faire vacciner que 2% de sa population. Depuis le début de la pandémie, le continent a déjà enregistré 7,7 millions de cas pour au moins 194 946 décès, et le pic de contaminations hebdomadaires, au début du mois de juillet, était de 250 000.

D’après l’Organisation mondiale de la santé (OMS), la troisième vague de coronavirus en Afrique a décliné au cours des dernières semaines. Cependant, l’on note une forte hausse du nombre de contaminations dans au moins 16 pays du continent.

Keita

leader des jeunes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *