Le Manifeste des Haratines va marcher le 29 avril contre l’esclavage et les discriminations en Mauritanie

C’est qu’ont annoncé dimanche 24 avril les leaders du Manifeste pour les droits politiques, économiques et sociaux des Haratines lancé en 2013, lors d’une conférence de presse, à Nouakchott. En raison de la pandémie de Covid-19, les éditions de 2020 et 2021 n’ont pas eu lieu.

Le Manifeste des Haratines réclame la fin des discriminations dont la composante Harratines s’estime toujours victime. L’objectif du Manifeste est de faire évoluer les mentalités et de «créer les conditions d’une cohabitation communautaire plus juste et plus harmonieuse», selon les leaders du mouvement.

En Mauritanie, l’esclavage est officiellement interdit depuis 1981 en Mauritanie et depuis une réforme de la Constitution en 2012, sa pratique est considérée comme un crime. Depuis 2007, les personnes reconnues coupables d’esclavagisme encourent des peines pouvant aller jusqu’à 10 ans de prison.

En 2014, les autorités mauritaniennes ont adopté une « feuille de route » pour l’éradication de l’esclavage, élaborée avec l’appui de l’ONU pour lutter contre ce phénomène.

Keita

leader des jeunes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *