Des millions de pertes enregistrés dans les Oueds de palmeraies de l’Adrar (vidéo)

Adrar Info – Les propriétaires de palmiers , dans la majorité des Oueds de l’d’Adrar vivent de nos jours, des sentiments contradictoires.

Leurs traits ne cachent pas la joie et la réjouissance suite à la tombée des pluies et des torrents que la région a connus pour la première fois depuis des années, mais leurs sentiments se transforment en tristesse et chagrin indéniables lorsqu’ils sont se rendent compte des effets dévastateurs de ces torrents dans leurs vallées et sur leurs palmeraies.

“Les pertes sont nombreuses” ou “nous avons perdu beaucoup de palmiers.” “Nos palmiers ont été déracinés ou submergés par des torrents.” Ces phrases, sont répétées ces jours-ci ,dans la wilaya de l’Adrar.

De Ouadane à Al-Meddah, et de Ain Al-Safra à Tawaz, il n’y a pas de discours ou propos autres dans les Oueds de la wilaya.

Dans les oasis, les propriétaires de palmiers continuent de compter leurs pertes matérielles, qu’ils qualifient d’importantes, que ce soit directement dans la palmeraie, ou les équipements comme les panneaux solaires, les dispositifs de relevage d’eau, les réseaux de distribution, ou les clôtures qui protégeait les champs.

Des dizaines de millions

La plupart des propriétaires de palmiers estiment les pertes à plusieurs millions d’ouguiyas anciennes. Ce qui laisse dire que les pertes totales dépasseraient des dizaines de millions d’ouguiyas.

Par ailleurs, les effets des torrents et des pluies provoquent l’arrêt précoce du développement des dattes , qui en est – cette année,-à ses balbutiements, car les pluies torrentielles ont affecté les dattes dans les cimes de palmier causant leur détérioration, selon un certain nombre de propriétaires de palmiers.

CSheikh, Mohamed Mahmoud, Abdoullah, Mariem et Zeinab, les noms sont aussi nombreux en fonction des oasis.

Mais la plainte est restée la même, une tentative de faire le point sur les pertes et un appel au gouvernement pour qu’il intervienne pour atténuer les pertes et aider les agriculteurs à se relever et à surmonter la crise.

Source : http://alakhbar.info/?q=node/41225

Traduit par adrar info

RIM Web

leader des jeunes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *