Bénin : Jodel Dossou forfait face à la Mauritanie et Madagascar

Bénin TV WEB – L’attaquant béninois, Jodel Dossou, est forfait pour les rencontres amicales de la trêve internationale, alors que les Guépards affrontent la Mauritanie et Madagascar en fin septembre prochain.

Les mauvaises nouvelles s’enchainent pour le sélectionneur national du Bénin, Moussa Latoundji, en cette veille de la trêve internationale de septembre. Déjà privé de Ange Josué Chibozo, Cédric Hountondji et Cebio Soukou, le technicien local va également faire sans les services de Jodel Dossou pour les rencontres amicales face à la Mauritanie et contre Madagascar.

Le buteur de Clermont Foot est forfait pour ces deux matchs pour des raisons familiales et ne sera donc pas du voyage à Rabat au Maroc.

Pour leur remplacement, Moussa Latoundji a décidé de piocher dans le championnat local. Le sélectionneur a en effet appelé Ismaël Hounkpè de l’AS Cotonou pour prendre la place du jeune attaquant amienois. Quant aux blessés Cédric Hountondji et Cebio Soukou, ils sont remplacés par Khaled Adenon et Désiré Sègbé-Azankpo.

Le groupe, en attendant le reste de la troupe, a effectué ce mardi sa première séance d’entrainement. En effet, 12 Guépards avec à sa tête l’ancien capitaine Stéphane Sessegnon ont fait quelques exercices sur le terrain à eux louer pour l’occasion. Il s’agit de Jordan Adeoti, Samson Akinyola, Junior Olaïtan, David kiki, Saturnin Allagbé, Farou Moussa, Youssouf Assogba, Matteo Ahlinvi, Chaona Chams Deen, Florentin Gbemaito, Serge Obassa, Tosin Ayegoun et Mohamed Tijani.

Pour rappel, l’équipe nationale affronte la Mauritanie (24 septembre) et Madagascar (27 septembre) à Rabat au Maroc, en rencontres amicales. Deux matchs qui servent avant tout de test aux Béninois en course pour la phase finale de la CAN 2023 (reportée à 2024) en Côte d’Ivoire.

Sèchement battu lors des deux premières journées des éliminatoires, par le Sénégal (3-1) et le Mozambique (1-0), le Bénin est dernier de la poule L avec zéro point. Ces deux matchs amicaux devraient permettre à Moussa Latoundji, critiqué pour ses choix, de dégotter une équipe capable, de battre le Rwanda lors de la double confrontation, comptant pour la 3è et 4è journées de ces phases qualificatives.

Par Romaric Déguénon

RIM Web

leader des jeunes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *