Faits divers… Faits divers… Faits divers…

Le Calame – La bande de Nouakchott-Est

Le vol de bétail est devenu banal à Nouakchott et ses environs. Ce sont surtout les caprins et ovins qui sont ciblés par les voyous, pour la plupart des fils de nantis ne se déplaçant qu’en voiture. Des véhicules en général loués ou volés…

Le mois dernier, c’est particulièrement la zone Est de Nouakchott qui subissait leurs méfaits : Toujounine, Bouhdida, Mellah, Tarhil, Tin Soueïlim, El Vellouja, Zaatar… où de nombreuses chèvres, cabris, brebis et moutons ont été portées disparus. Après avoir reçu plusieurs plaintes, la DRS de Nouakchott-Nord a chargé la BRB de la wilaya de voir clair dans ce dossier.

Les agents de cette brigade d’élite ont passé quelques jours d’investigations avant d’épingler deux suspects dont l’audition a permis de mettre la main sur le reste de la bande.

Bilan : une dizaine de récidivistes au violon ; plusieurs dizaines de têtes de bétail récupérées dans leur repaire à Tinweïch. Les lascars utilisaient une Mercedes190 au cours de leurs opérations. Ils ont reconnu la plupart des vols dont on les accusait. Déférés au parquet, ils ont tous été écroués.

—————

Soum-Soum à Leghreïga

Comme nous l’avons souvent relaté, le fameux alcool ouest-africain appelé soum-soum était naguère exclusivement distillé et distribué à Sebkha et El Mina par des bissau-guinéens ou des ghanéens. Mais voici quelques mois, cette boisson dangereuse a commencé à intéresser également les trafiquants mauritaniens. Une bande le distribuant a été arrêtée à Riyad.

Tout dernièrement, c’est à Dar Naïm qu’on a constaté sa présence. Le commissariat de police Dar Naïm3 a ouvert une enquête. Aussitôt mis à pied d’œuvre, ses agents n’ont pas tardé à découvrir une distillerie clandestine au quartier Leghreiga au Nord-est de Dar El Barka. Un tonneau plein de soum-soum y a été saisi, ainsi que diverses matières premières en quantité : huile, savon, eau de Cologne ou de lavande…Récidiviste mauritanien, le propriétaire des lieux a été appréhendé et gardé à vue en l’attente de son déferrement.

—————-

Deux familles terrorisées par des malfaiteurs

Au cours de la nuit du samedi 15 au dimanche 16 Octobre, deux bandes de malfaiteurs ont attaqué et terrorisé deux familles en deux quartiers différents de Dar Naïm. Résidant au secteur 16, la première de celle-ci se voyait attaquée vers quatre heures du matin par quatre malfrats qui ont tenu en respect ses membres le temps de s’emparer de tous leurs biens. L’un d’eux qui semblait être le chef de la bande s’est ensuite hasardé à tenter de violer la maman mais les cris de détresse de celle-ci les ont obligés à fuir…

Au quartier de l’ex-FNT, c’est un jeune couple qui s’est vu agressé par deux malfaiteurs. Le père de famille leur a opposé une rude résistance qui lui a valu d’être poignardé, légèrement grâce à Dieu. Puis les bandits se sont retirés en emportant tout ce qu’il pouvait des biens glanés dans la maison.

Mosy

RIM Web

leader des jeunes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *