Vidéo. Mauritanie: à la rencontre de braves dames dans la couture et la fabrique de l’encens

Le360 Afrique – Au poteau 6 d’Arafat, une commune de la banlieue Sud de Nouakchott, de braves dames, sans financement, ont uni leurs efforts pour créer des activités génératrices de revenus (AGR). Elles s’activent notamment dans la fabrication de draps, de robes, d’encens, etc. Autant d’activités qui leur assurent une certaine indépendance.

La conjoncture sociale est de plus en plus difficile pour les familles. Face à cette situation, les femmes essayent de plus en plus de soutenir leurs foyers en assurant parfois de maigres ressources pour leurs familles.

C’est le cas des braves femmes du Poteau 6 d’Arafat, une commune de Nouakchott, qui ont uni leurs forces et leurs maigres ressources pour créer des activités génératrices de revenus (AGR).

Elles s’activent notamment dans la confection de robes et de draps, entre autres, et fabriquent également de l’encens, un élément incontournable qui fait partie de l’arsenal de séduction des jeunes mariées et accompagne les femmes plus âgées dans le maintien de la flamme de l’amour.

Djeynaba Abdoul Lô, présidente de la coopérative, explique que cette dernière a été fondée en 2007 et qu’elle compte actuellement 45 femmes, décidées à travailler pour contribuer à l’équilibre économique et social des familles.

Kadia Thiam, membre de la coopérative, abonde dans le même sens que sa présidente en rappelant les domaines dans lesquels travaille le collectif, la chaîne d’écoulement des produits et le besoin cruel de financement.

Quant à Hawa Diop, membre depuis 2007, elle revient sur les produits fabriqués et comment il sont vendus en gros à des femmes détaillantes, qui les revendent ensuite sur les marchés.

Par Amadou Seck (Nouakchott, correspondance)

RIM Web

leader des jeunes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *