Culture : Pour la promotion et la valorisation de la Culture et les traditions, en milieu soninké – [Photoreportage]

Le Quotidien de Nouakchott – L’association “Debout la Jeunesse Soninké” (DJS) dont le bureau est composé d’une trentaine de membres a été crée le 4 septembre 2021 par des jeunes qui ne se connaissaient pas auparavant, mais qui respiraient le même idéal et avaient un objectif commun : Faire connaitre la culture et les traditions en milieu soninké, à travers les réseaux sociaux, mais également dans le monde actif.

Avant la création de cette structure, ces jeunes issus du même milieu se contentaient de se croiser, se saluer respectueusement, d’échanger par la suite, avant de comprendre que seule l’unité, ferait leur force.

Comme par enchantement, cette jonction d’idées et de valeur culturelle a fini par créer une symbiose, avant de regrouper la famille autour de l’idéal et de l’essentiel.

Ainsi, l’aventure a commencé par des challenges et divertissements mettant en valeur et en exergue les traditions et l’habillement, mais également la promotion de la musique de jeunes artistes soninkés, créant ainsi un climat propice pour élargir et diffuser la culture soninké et partant, l’accès à l’éducation. Car, c’est par cette piste que l’humain s’enrichit et progresse.

Depuis la création de l’association, les expéditions se sont succédé, tout comme les séances de reproductions photographiques et audiovisuelles. Des voyages ont également été organisés à Ouadane et Tiguent pour représenter la jeunesse soninké.

Voulant toujours accroitre leur visibilité, ces jeunes d’horizons divers, mais ayant le même dessein ont eu l’honneur de s’exprimer sur les plateaux de différentes chaînes audiovisuelles (TVM, Al Mourabitoune, El Watania). Une soirée culturelle ayant pour thème l’éducation a été organisée et des shootings photo dont la dernière séance a eu lieu hier dimanche 6 novembre 2022, à l’hôtel Dialali.

Pour la prochaine étape, ces jeunes veulent se faire connaitre au-delà des frontières nationales, avec toujours l’objectif de rassembler ceux de différents pays (Mali, Sénégal, Gambie), mais également faire des activités qui permettraient de sensibiliser les jeunes sur les sujets sensibles et d’actualité, selon la présidente Kolo Lassana Kamara.

 

RIM Web

leader des jeunes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *