Le CRADESC organise un forum sur la question des travailleuses domestiques en Mauritanie [Photoreportage]

Le 17 novembre, le Centre de recherche et d’Action sur les Droits Economiques, Sociaux et Culturels (CRADESC ), basé à Dakar et intervenant en Afrique de l’Ouest et au Sahel, a organisé à Nouakchott, un forum sur la question des travailleuses domestiques en Mauritanie, en partenariat avec le Comite de solidarité avec les victimes de violations des droits humains en Mauritanie (CSVVDH).

Organisé avec l’appui de la Fondation pour une société juste (Fjs), l’évènement a regroupé des représentants de différents départements ministériels, des centrales syndicales ainsi que d’ONGs nationales et internationales.

Il a donné lieu à présentations faites par des experts locaux sur le rôle de l’inspection du travail, et l’effectivité de son contrôle dans le cadre du travail domestique (I) et le travail domestique en Mauritanie : enjeux difficultés, contraintes et quels moyens pour améliorer les conditions de ces travailleuses domestiques (II).

Pour rappel, ce forum est organisé dans le cadre du projet régional portant sur la documentation des violations des droits économiques, sociaux et cultuels des domestiques pour appuyer le plaidoyer en Afrique de l’Ouest francophone.

Ce projet concerne 9 pays de la sous-région dont la Mauritanie.

Notons que la veille du forum, une équipe d’enquêteurs, formés dans le cadre du projet, a été déployée sur le terrain pour remplir un questionnaire auprès des femmes travailleuses domestiques dans les différentes moughataas de Nouakchott.

En Afrique, les femmes, au nombre de 6,6 millions, constituent la majorité (68,4 pour cent) des travailleurs domestiques, selon un rapport de l’OIT en 2021 intitulé « Faire du travail décent une réalité pour les travailleurs domestiques».

Pour la Mauritanie, les derniers chiffres sur le nombre de travailleuses et travailleurs domestiques recensés par l’OIT remontent en 2017. Au total, l’organisation dénombrait 43278 travailleurs domestiques, dont 29657 femmes (soit 68.52%) et 13621 d’hommes (soit 31,47%).

Par La rédaction de Cridem

—-

RIM Web

leader des jeunes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *