Les propos du PM jugés par les avocats d’Aziz d’ingérence dans la justice

Le collectif de défense de l’ancien président Mohamed Ould Abdel Aziz a qualifié les déclarations du Premier ministre Mohamed Ould Bilal faites dernièrement devant les députés, relatives à l’enquête sur les présumés dossiers de corruption de la décade passée, de graves dépassements et d’intrusion dans le système judiciaire.

Le Premier ministre avait avoué sa violation de la constitution mauritanienne et érigé en système la poursuite de cette transgression, a ajouté ledit collectif.

Le communiqué publié par le collectif de défense de l’ex Chef de l’Etat Ould Abdel Aziz considère les propos de Ould Bilal, selon lesquels, le dépôt de l’acte d’accusation relatif à l’enquête précitée, est imminent, d’ingérence flagrante du Chef du pouvoir exécutif, en cela qu’il représente une expropriation des pouvoirs du Procureur de la République et du ministère public chargé du dossier.

Le Premier ministre a ainsi dicté au pouvoir judiciaire d’engager une procédure qu’il n’était forcément pas contraint de prendre, s’il agirait en toute liberté et en toute indépendance, fait remarquer le Collectif de l’ancien président.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *