Mauritanie : Un député dénonce la « discrimination » des populations du nord

ALAKHBAR (Nouakchott) – Le parlementaire mauritanien Mohamed Ould Eyah a dénoncé plusieurs formes de discrimination dont seraient victime les populations des régions nord de la Mauritanie.

Selon le député, dans les concours nationaux, les jeunes issus des régions du nord qui réussissent à l’écrit « sont souvent recalés à l’oral sous prétexte qu’ils sont originaires d’ici (régions du nord) ».

« Les populations du nord sont confrontées à des difficultés d’accès à l’état civil » et certains parmi eux sont « étiquetés comme des étrangers », a-t-il ajouté.

Ould Eyah a également évoqué la « faible couverture téléphonique des zones nord notamment celles situées à la frontalière ».

Le député Mohamed Ould Eyah intervenait, le mercredi 27 janvier, lors de la présentation de la politique générale du premier ministre Mohamed Ould Bilal à qui il a accusé d’être responsable de toute victimes humaine ou animale de la pollution des usines de farine de poisson et  de la société Kinross Tasiast, situées dans le nord du pays.

Le parlementaire s’est par ailleurs interrogé sur l’utilité de parler d’une Zone Franche de Nouadhibou (Nord) « qui ne dispose ni de l’eau ni de l’électricité ».

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *