Un Chef djihadiste accusé de rapt de journalistes français liquidé!

Un Chef djihadiste accusé de rapt de journalistes français liquidé!

L’armée française a tué samedi dernier dans le nord du Mali un chef djihadiste d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) responsable du rapt en novembre 2013 de deux journalistes français de RFI, tués après avoir été pris en otage, a annoncé hier vendredi 11 juin courant, la ministre des Armées Florence Parly.

« Le 5 juin, les militaires de Barkhane ont détecté la préparation d’une attaque terroriste à Aguelhok, dans le nord Mali » et ont « éliminé quatre terroristes », parmi lesquels « Baye ag Bakabo, cadre d’Aqmi et responsable du rapt de nos concitoyens » Ghislaine Dupont et Claude Verlon, a-t-elle déclaré. « Sa neutralisation met fin à une longue attente », a commenté la ministre, en adressant ses « pensées aux familles et aux proches de Ghislaine Dupont et Claude Verlon ».

Keita

leader des jeunes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *