Entretien – CAN 2022: le Mauritanien Pape Ibnou Ba « espérait mieux » pour sa première CAN

Il avait pris la décision de porter le maillot de la Mauritanie, il y a moins d’un mois, alors qu’il pouvait prétendre aussi à la sélection sénégalaise.

Né à saint Louis (Sénégal), l’attaquant du Havre (deuxième division française) ne regrette pas son choix, mais s’attendait à une autre issue que l’élimination après deux matches pour sa première Coupe d’Afrique.

RFI: Pape Ibnou, on imagine que c’est une grande déception après cette défaite face à la Tunisie (0-4) qui vous élimine de la CAN…

Pape Ibnou Ba: Oui, une énorme déception. Ça a été un match difficile. On visait la victoire, mais on a mal débuté avec deux buts en dix minutes, ça nous a compliqué la tâche. Et c’était difficile de revenir. Quand on a voulu attaquer, les Tunisiens, avec leur expérience, nous ont mis des contres, et finalement, la défaite est lourde. C’est une grosse déception. On ne s’attendait pas du tout à être éliminé maintenant, on pensait vraiment pouvoir faire quelque chose dans cette CAN. On va jouer le dernier match qui ne va rien changer pour nous et attendre les prochaines éliminatoires pour revenir en Coupe d’Afrique.

Comment expliquez-vous cette entame catastrophique ?

Je ne pourrai pas l’expliquer. Même lors de notre premier match contre la Gambie (0-1), on avait fait aussi une mauvaise entame. On n’a pas su rentrer vite dans le match et les Tunisiens ont été réalistes en marquant sur leurs premières occasions. Ils ont montré plus d’envie que nous dans ce début de match.

Vous avez pris la décision de jouer pour la Mauritanie, à quelques semaines de la CAN, alors que vous pouviez aussi prétendre à l’équipe du Sénégal. Ce ne sont pas les débuts que vous espériez ?

Oui, j’espérais mieux, c’est vrai, mais je ne regrette pas ma décision. Je l’ai prise parce que je pensais pouvoir apporter beaucoup à la Mauritanie. Malheureusement, je n’ai joué que deux matches, je ne suis pas content de mes prestations, mais ce n’est que le début d’une aventure pour moi avec la Mauritanie.

Il y a des choses positives à retenir de cette CAN ?

Oui, c’est une première expérience en CAN, et j’ai quand même appris des choses. Je n’ai vécu que deux semaines avec l’équipe, c’est vrai que c’est compliqué de trouver ses marques en si peu de temps, mais cela m’a permis mieux connaître mes coéquipiers. Je ne connaissais personne dans l’équipe, et j’ai été bien accueilli. On a fait un bon rassemblement, j’ai de bonnes sensations avec tout le monde, dommage qu’on soit éliminés.

Keita

leader des jeunes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *