Promotion du Handball jeune : Signature d’une convention entre la CAHB et la CONFEJES

Le président de la Confédération Africaine de Hand Ball, Dr Mansourou Aremou et Mme Louisette Renée Thobi Etame-Ndedi, Secrétaire générale de La CONFEJES (Conférence des Ministres de la jeunesse et des sports des pays ayant le français en partage) ont procédé, jeudi 16 mai, à Nouakchott, à la signature d’une importante convention de partenariat devant lier la Confédération Africaine de Handball à la CONFEJES.

Cette Convention entre dans le cadre de la promotion du Handball jeune, dans les Etats et Gouvernements membres de la CONFEJES.

Dans un mot prononcé pour la circonstance, la secrétaire générale de la CONFEJES Mme Louisette Renée Thobi Etame-Ndedi, a rappelé la vision de son institution qui a mis au cœur de son développement l’éducation physique et sportive.

Elle a indiqué que cette convention répond aux recommandations de la déclaration de Cotonou qui épousent les objectifs et vision de la CAHB. Elle a mis un accent particulier sur les engagements pris par les 28 Etats africains sur les 54 membres de la CONFEJESS qui constituent, selon elle, un acte fort. ’’En posant les jalons et en procédant au redéploiement des modes opératoires dans les écoles primaires et lycée, les résultats pourront être palpables dans une décennie’’.

Poursuivant, Mme Louisette Renée Thobi Etame-Ndedi, a jugé nécessaire de ‘’construire, fabriquer et développer un écosystème favorable au Hand ball de la base au sommet avec une pyramide et une base large et forte’’.

Pour sa part, le président de la Confédération Africaine de Hand Ball, Dr Mansourou Aremou a souligné les efforts déployés par son instance au grand bénéficie de la jeunesse africaine en s’investissant dans la catégorie jeunes. ’’Il était important de définir et d’accompagner, d’expérimenter et généraliser des projets pilotes au profit de la frange jeune. D’ou l’importance de sceller des partenariats et d’impliquer les décideurs politiques’’.

Dr Aremou a salué la pertinence de la démarche et le geste important posé à travers un acte durable pouvant réduire le fossé du continent avec le reste du monde. Il s’agira selon lui de créer un environnement propice dans le milieu scolaire africain pouvant permette un essor du handball au bénéfice des différentes associations.

Présent lors de la signature de la convention, le président de la fédération mauritanienne de hand ball, M.Karim Jeïlany exprimé la joie qu’il ressent et l’honneur fait à la Mauritanie d’accueillir la signature de cette importante convention qui permettra de développer le hand ball chez les jeunes. Le choix de Nouakchott n’est pas fortuit,a-t-il affirmé, d’autant que la fédération a conçu un programme de développement du hand ball dans les écoles avec le ministère des Sports.

En effet, c’est la base qui compte. Ce qui permettra de disposer d’une élite formée et compétitive. La Mauritanie a été également choisie par la CAHB, pour développer ce projet pilote.’’C’est une très bonne nouvelle pour le pays ‘’, s’est exclamé M. Jeïlany.
Source:RIM SPORT-MAURITANIE

RIM Web

Info juste

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *