Emmanuel Macron annonce la dissolution de l’Assemblée nationale

Après l’annonce de la très large victoire du Rassemblement National aux élections européennes, le président de la République convoque des élections législatives le 30 juin et le 7 juillet.

Selon les derniers décomptes de l’institut de sondage Ipsos, la liste du Rassemblement National, portée par Jordan Bardella, a récolté 31,5 % des voix, suivie de la liste de Renaissance de Valérie Hayer (14,5 %) et de celle de Raphaël Glucksmann (Parti socialiste, 14%).

Suivent ensuite, parmi les partis qui ont dépassé les 5%, La France Insoumise (10.1%), Les Républicains (7.2%), Les Écologistes (5.5%) et Reconquête! (5.3%).

Emmanuel Macron s’est adressé aux Français et a décidé de prendre la mesure de ces mauvais résultats pour son camps.

Dans cette allocution, le président a rappelé avoir toujours défendu “l’idée qu’ne Europe forte, unie et indépendante est bonne pour la France”. Il a déploré les bons résultats de l’extrême droite en Europe et particulièrement dans son pays.

“J’ai décidé de vous redonner le choix de notre avenir parlementaire, par le vote” a déclaré Emmanuel Macron, annonçant la tenue d’élections législatives pour les 30 juin (1er tour) et 7 juillet (2nd tour) prochains. C’est selon lui “un acte de confiance en la capacité du peuple français à faire le choix le plus juste pour lui-même et pour les générations futures.”
Source:Euronews

RIM Web

Info juste

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *